Bien choisir son DJ pour l’animation de son mariage

Votre mariage doit normalement être le plus beau jour de votre vie. Vous allez enfin vous unir avec l’amour de votre vie. Et pour que cette journée soit réussie, tout doit être parfait. Pour animer votre mariage, vous pouvez faire le choix d’accorder votre confiance à un DJ. Cependant, pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour-J, il vaut mieux savoir comment bien le choisir.

Une personne qui cherche à connaître vos goûts

Certes, le DJ a certainement des préférences lorsqu’il doit s’occuper d’un mariage. Mais il ne faut pas oublier que vous êtes le client et que c’est votre journée. Il peut vous faire des suggestions de musiques et d’animations, mais il ne doit rien vous imposer. Pour vous proposer des prestations adaptées, un DJ sérieux cherchera à se renseigner sur vos goûts et sur vos envies.

Une personne discrète

Le DJ fait parti intégrante du mariage, mais il doit savoir rester à sa place. Il est hors de question de le retrouver au milieu de la piste en train de danser avec vos invités. Il doit rester derrière ses platines et se faire le plus discret possible pour que vous puissiez pleinement profiter de cette journée sans intrusion extérieure.

Se renseigner sur la réputation du DJ

N’importe qui peut se prétendre être DJ. Avant d’arrêter votre choix sur un prestataire, vous devez impérativement vous renseigner sur sa réputation. S’il se prétend professionnel, vous n’êtes certainement pas le premier mariage qu’il anime. N’hésitez pas à en parler autour de vous ou à contacter les mariés qui ont fait appel à lui. Pour vous rassurer, vous pouvez également demander un exemple au DJ en simulant votre propre mariage ou en vous rendant à un mariage qu’il anime.

Demander des garanties

Pour éviter le stress, vous devez être certain que le DJ sera présent et à l’heure le jour de votre mariage. Il se peut que le jour-J, il soit malade ou qu’un matériel soit défectueux. Tout bon professionnel vous proposera une alternative et des garanties au moment de la signature du contrat.